Economie

Chaque semaine retrouvez les informations économiques de la Ville de Mérignac : brèves économiques, portraits d'entrepreneurs, marché de emploi, et les événements éco à ne pas manquer.



Cassous investit 9 millions d’euros dans l’économie circulaire et le recyclage des déchets

Le Groupe Cassous, dont le siège est basé dans la zone du Phare, a lancé la construction, en mai dernier, en partenariat avec deux autres entreprises familiales (les groupes Brangeon et Garandeau) de l’Ecopôle Bellevue, la première plateforme girondine d’écologie industrielle. Le site sera localisé le long de l’avenue Marcel Dassault, à proximité immédiate de Guyenne Enrobés.

Concrètement, cette plateforme, qui emploiera 10 salariés sur 1.500 m², sera ouverte à tous les acteurs du BTP du territoire. Son objectif sera de traiter 50.000 tonnes de déchets non dangereux issus de la construction et de l’industrie, avec un taux de réemploi de 80% (contre 15% aujourd’hui en moyenne). Le process industriel sera rendu public au printemps prochain.

Le groupe Cassous compte aujourd’hui une quarantaine de filiales, emploie 1.200 collaborateurs (dont 900 à Mérignac) et réalise 250 millions d’euros de chiffre d’affaires par an. L'Ecopôle Bellevue représente un investissement de 9 millions d'euros, soutenu à hauteur de 20 % par la Région Nouvelle-Aquitaine et l'Ademe dans le cadre des projets d'économie circulaire. La mise en service de la plateforme est prévue au premier semestre 2022.

En savoir plus : groupe-cassous.com



Happybulle : la belle histoire continue

Dix ans après sa création, la belle histoire continue pour Happybulle. L’entreprise, dont les dirigeants avaient reçu le trophée du Mérignacais de l’année en 2018 (en même temps que Thierry Collas (Escale des Pirates) et Romain Wanecque), vient de franchir une nouvelle étape.

Happybulle vient en effet de faire construire un siège sur mesure, avenue de la grande semaine, à Vert Castel. Le bâtiment de 1.300 m² de surface de plancher, qui représente aussi un investissement de 2 millions d’euros, a été réalisé par AGC. Pour Happybulle, il s’agit du 3ème déménagement de Mérignac à Mérignac.

Pour mémoire, Happybulle, qui transforme des dessins d’enfants en bijoux, avait été créé en 2011 dans le salon des fondateurs. Depuis cette date, l’entreprise ne cesse de se structurer et de se développer. Happybulle compte aujourd’hui 18 emplois en CDI (30 avec les saisonniers pour les pics de Noël, des fêtes des pères et mères), a réalisé 4,2 millions d’euros de chiffre d’affaires (+42%, grâce notamment à l’effet Covid) en 2020, réalisera 5 millions (+20%) en 2021 et compte aujourd’hui 1.200 références en catalogue.

De nouveaux relais de croissance (à l’international ; Lovely Truffe, pour les animaux de compagnie ; ouverture d’un concept store en centre commercial) vont être actionnés dès 2022.

En savoir plus Happybulle - Bijoux gravés avec les dessins de vos enfants



Avec MSX international, un nouvel acteur majeur de la formation s’implante à Mérignac

MSX International, qui a pendant longtemps été filiale de Ford avant son rachat par un fonds d’investissement en 2016, et qui est aujourd’hui un des principaux fournisseurs mondiaux de services d’externalisation pour les constructeurs automobiles, vient de s’implanter dans les anciens locaux d’Actual System au 8, avenue Neil Armstrong.

Concrètement, MSX International transfère à Mérignac son centre de formation de Bordeaux-lac, principalement destiné aux collaborateurs des concessions et agences Ford du grand ouest. Il dispensera près de 3.000 heures de formation par an (une vingtaine de personnes par semaine en moyenne).

Les locaux (230 m² de bureaux, 480 m² d’ateliers sur un terrain de 2.100 m²) sont actuellement en travaux (aménagement de salles de formation, installation de ponts élévateurs, etc.). Le site devrait être opérationnel en janvier prochain.

La transaction a été réalisée par Nexity Conseil et Transaction.

En savoir plus MSX International - MSXI



Château-Rouquey et Hippodrome : la concertation se poursuit

Bordeaux Métropole et la ville de Mérignac ont organisé, le 4 novembre dernier, une réunion de concertation sur les zones d’activité de l’Hippodrome et de Château-Rouquey, dont les périmètres ont été rattachés à l’Opération d’Intérêt Métropolitain (OIM) Bordeaux Aeroparc en décembre 2019.

Pour mémoire, ces deux zones d’activité situées en intra-rocade ont respectivement été aménagées en 1961 et 1985. Leur environnement va être bouleversé dans les mois à venir avec la mise en service du tramway, la construction d’un ouvrage d’art au-dessus de la rocade, et une nouvelle liaison entre les rues Euler (Château-Rouquey) et Newton (Chemin Long), avec l’aménagement d’un giratoire sur l’avenue René Cassin.

Les principaux objectifs du projet sont d’assurer une cohérence économique et urbaine entre ce territoire, l’OIM Bordeaux Aéroparc extra-rocade et les opérations Marne et Soleil, requalifier les zones économiques pour offrir un cadre de travail de qualités aux usagers et surtout garantir un renouvellement et un développement durable des zones d’activités.

Le bilan de la concertation sera tiré d’ici la fin de l’année. Des registres sont toutefois toujours disponibles à la mairie de Mérignac, au pôle territorial ouest (PTO) du Haillan, à l’immeuble Laure Gatet de Bordeaux Métropole et sur internet.

En savoir plus Participation Bordeaux Métropole (bordeaux-metropole.fr)



Sur vos tablettes : le club des entreprises et la ville de Mérignac organisent un petit-déjeuner sur la transition professionnelle

Le club des entreprises, la ville de Mérignac et l’antenne mérignacaise du CIBC 33 organisent le 18 novembre, un petit déjeuner de présentation autour des thématiques du CEP, de la VAE et plus largement, de la transition professionnelle. Ce rendez-vous sera ouvert à tous.

La présentation se déroulera à l’hôtel Kyriad Prestige (116, avenue de Magudas), à partir de 8h30.

En savoir plus : club-entreprises-merignac.com

À savoir

Pour ne rien manquer de l'actualité économique à Mérignac : abonnez-vous à la lettre d'information économique.